Mission et vision ?

Ces mots sont-ils synonymes ? Quelques pistes pour les définir et les mettre en œuvre ?

Lors de mon 9e anniversaire, j’ai reçu de mes parents un train électrique. Peut-être n’en a-t-on plus conscience aujourd’hui, mais laissez-moi vous dire que pour moi, c’était un rêve devenu réalité, à cette époque où l’on ne s’amusait pas encore avec des écrans. Avoir en miniature dans ma chambre cette machine fascinante que je pouvais observer dans la vie réelle était quelque chose de magique. Et pendant des années, j’ai économisé pour acheter des rails, du matériel ferroviaire en miniature et même de petites maisons à construire, et finalement concevoir, des années plus tard à l’âge adulte, une maquette dans le grenier de ma maison. Quelle joie et satisfaction de voir ce train, ou plutôt ces trains, parcourir les différents types de paysages, tunnels et ponts de façon synchronisée avec une commande manuelle déjà bien sophistiquée ! Malheureusement, malgré mes tentatives d’y intéresser mes fils depuis leur tout jeune âge, cette maquette est restée un « jouet de papa » et prend maintenant la poussière…

Cette expérience illustre pour moi ce que peut être une mission au sens propre, l’idée de faire quelque chose, pour une cause. Pour moi, à ce moment-là, ma mission était de représenter dans un espace réduit la réalité de ce moyen de transport encore bien présent en Europe occidentale. Mais avec le temps, je me suis lassé de voir ces trains tourner en rond selon des tracés que j’avais élaborés de façon minutieuse et complètement construits, au fil de nombreuses heures passées sur cette maquette.

C’est malheureusement souvent ce qui se passe dans nos vies. Notre passion, si elle n’est pas alimentée par une vision, s’effrite et finalement disparaît.

La vision est donc cette image clairvoyante, cette représentation mentale de ce que l’avenir est, à moyen ou long terme. C’est, en fait, un rêve associé à une échéance. Et cette image bien présente alimente notre façon de faire les choses afin que le rêve devienne réalité.

En pensant au monde ferroviaire, le train transporte des gens et des marchandises, c’est sa mission. Mais sa vision est d’acheminer ces derniers d’un point spécifique à un autre en un temps donné pour un prix attractif.

Souvent, on commence avec une mission pour le présent, mais on devrait plutôt commencer par établir une vision pour l’avenir, une vision de ce qu’on veut voir accompli dans un temps donné. C’est elle qui va nous motiver et nous pousser vers l’action. Cette vision, une fois établie, nous permet de savoir avec certitude à quel moment elle est atteinte.

Comment alors élaborer une vision ?

Dans son livre Être un leader visionnaire, l’auteur Michael Hyatt nous invite à passer en revue 4 domaines pour énoncer notre vision :

1. L’avenir de notre équipe

C’est important de commencer par considérer notre équipe, car c’est par elle que tout le reste sera rendu possible. Nous devons en quelque sorte faire un inventaire des talents, des ressources et des idées de notre équipe, de nos collaborateurs proches.

2. L’avenir de nos produits

Que voulons-nous offrir ? Quels types de produits ou services voulons-nous fournir dans un temps donné, à savoir trois à cinq ans ? Notre but ultime n’est pas nos produits ou services en eux-mêmes, mais les bienfaits que nos clients vont expérimenter à la suite de leur utilisation. Ceci est vrai dans une entreprise, une association ou une église.

3. L’avenir de nos ventes et du marketing

La question qui se pose est : comment parvenons-nous à mettre nos produits ou services à disposition, ou à les vendre ? Quelles sont les stratégies pour que nos consommateurs soient attirés de façon irrésistible par ce que nous leur proposons ?

4. L’avenir de notre impact

L’énoncé de notre vision doit enfin décrire le résultat escompté, c’est-à-dire le fruit du travail de notre équipe, de nos produits et des ventes et du marketing. Quel sera notre impact ou influence dans notre société, notre environnement ou notre entourage ?

 

Afin d’élaborer cet énoncé de vision qui va nous permettre de mettre en œuvre notre passion et nos compétences, Michael Hyatt nous propose un accompagnement ciblé.

Pour aller plus loin, je vous invite à visiter le site www.etreunleadervisionnaire.com et à vous procurer le livre du même nom. Sur le site, vous découvrirez des ressources fort utiles pour avoir une vision claire de votre entreprise, de votre association ou même de l’église dont vous êtes pasteur ou responsable.

À vous !

Comment voyez-vous la différence entre la mission et la vision? Comment avez-vous élaboré la vision pour votre entité ?

Directeur de Motivé par l’Essentiel.
J’ai trouvé le sens à ma vie !
Motivé par ce qui m’importe le plus,
j’aime transmettre de façon concrète.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *